Départ en Stand Up Paddle depuis la cale de Deauville.

La mise à l’eau ici en été tourne souvent au casse tête. Impossible de trouver des places de stationnement près des plages. Si vous avez une remorque (uniquement dans ce cas, un stationnement classique sans attelage peut vous coûter cher.), vous pouvez vous mettre à l’eau depuis la cale de Deauville. L’intérêt est double à marée haute : vous pourrez partir à droite vous balader sur la Touques en remontant le port de Trouville-sur-mer, ou à gauche vers la mer en longeant la digue (Attention au traffic dans le chenal l’été).

Aimer et partager

Comment nettoyer des tâches tenaces sur les pads de vos boards ?

Désolé de remettre le couvert avec le bicarbonate de soude. Mais encore une fois, c’est très efficace. Deux bonnes cuillères à soupe pour 2 litres d’eau. Une brosse douce (très important pour ne pas abimer le pad en frottant) et le tour et joué… Si vous avez d’autres solutions, elles sont les bienvenues

Aimer et partager

ESUPF : École du Stand Up Paddle Français.

Vous allez voir fleurir ce logo cet été.

Depuis plusieurs années la pratique du Stand Up Paddle est en plein essor et voit se développer de multiples structures (écoles et location) sur le territoire français.
Deux constats sont faits par les professionnels et référents de l’enseignement de la discipline :
– Il n’y a pas de référentiel pédagogique commun à toutes les structures d’encadrement.
– L’enseignement est fait parfois par des personnes n’ayant pas les qualifications nécessaires ni le niveau technique suffisant en SUP.

Une réflexion a mûri au fur et à mesure des années pour trouver le moyen d’homogénéiser l’enseignement au niveau pédagogique, pour qu’il soit fait par des professionnels qualifiés si l’ont se réfère à la circulaire N°DS / DSC1 / 2011 / 238 du 21 Juin 2011 relative aux modalités d’encadrement contre rémunération du surf debout à la rame.
Ce constat de la part des professionnels a abouti à la création durant l’hiver 2017, d’un groupe de travail constitué de 5 professionnels de la discipline, ayant une école de SUP.

En effet, d’une part la pratique dans les écoles, au bout de quelques années nécessite une légitimité et une structure impliquant la mise en place d’outils pour la faire évoluer vers une pédagogie commune. Et d’autre part, le besoin d’identifier chez les professionnels, la capacité d’enseigner de la pratique contre rémunération avec un bagage technique et pédagogique suffisant.

Aimer et partager

Stand up paddle training machine, pour moins de 30 euros…

Pour s’entraîner au chaud pendant l’hiver… le rameur SUP de training le moins cher du monde !!!!

J’ai eu besoin de : 2 poulies, un bout de 3 mètres, 5/6 gros élastiques, un leste et un manche de pioche (le haut d’une vario fera aussi l’affaire). Pour changer la force de traction il suffit d’ajouter ou d’enlever des élastiques. Prix de la bête : moins de 30 euros. C’est étonnant !!!

https://www.facebook.com/alexandre.dallant/videos/10152883125077118/

Aimer et partager

Pratique du Stand up Paddle dans différents milieux…

Suite à l’attribution de la délégation du Stand Up Paddle Board, la Fédération Française de Surf a élaboré un tableau permettant d’appréhender les conditions de pratique dans différents milieux (vagues, eau plate et rivière).
Pour toute pratique du SUP, libre ou encadrée (CIRCULAIRE N°DS/DSC1/2011/238 du 21 juin 2011 relative aux modalités d’encadrement contre rémunération du surf debout à la rame (Stand Up Paddle/SUP)), cette réglementation fédérale s’applique.

La pratique du Stand Up Paddle Board a pour but de se déplacer debout sur une planche, sur un plan d’eau ou sur des vagues , une pagaie constituant un moyen d’aide au déplacement et à l’optimisation des trajectoires. L’Arrêté du 28 avril 2014 portant modification de l’arrêté du 23 novembre 1987 relatif à la sécurité des navires (division 240 du règlement annexé) modifie la définition des engins de plage : Il est rappelé que les embarcations propulsées par l’énergie humaine dont la longueur de coque est inférieure à trois mètres cinquante ou qui ne satisfont pas aux conditions d’étanchéité, de stabilité et de flottabilité du point 7 de l’article 240-2.09 sont considérées comme des engins de plage.

Conditions de navigation :
• Pour les SUP rentrant dans la catégorie des engins de plage, la navigation est donc limitée à 300m de la côte.
• Les SUP de plus de 3,50m, c’est à dire les 11’6 et plus, ne sont plus considérés comme des engins de plage. Ils sont donc autorisés à dépasser la
bande des 300m sans aller au delà des 2 milles d’un abri.
• Au delà des 300m, le matériel d’armement et de sécurité basique, adapté aux caractéristiques de l’embarcation, est obligatoire jusqu’à 2 milles
d’un abri.
Conformément à l’article 240-3.07, vous devrez vous équiper de :
- équipement individuel de flottabilité (art.240- 3.12) ou combinaison de protection (art.240-3.13) : un gilet de flottaison ou une
combinaison néoprène.
- un moyen de repérage lumineux (art.240-3.14),
- un dispositif de remorquage : le plug du leash et le leash permettent de remplir cette condition.
• Attention : les SUP gonflables de plus de 3,50m seront autorisés à dépasser les 300m à la seule condition qu’ils soient constitués d’au moins 2
compartiments gonflables. Par conséquent, les SUP qui ne disposent que d’un bouchon de gonflage ne seront pas autorisés à dépasser les 300m.

Vous trouverez ci-dessous les liens du Journal Officiel.
http://www.legifrance.gouv.fr

Aimer et partager

Chaussons néoprène, une bonne claque aux petites mauvaises odeurs….

À grands soucis petits remèdes…

Nous le savons tous… les chaussons en Néoprène ” même rincés après chaque sortie sentent souvent plus fort que les poubelles d’une poissonnerie 😉
À grands soucis petits remèdes… Dans un premier temps, il vous faudra voler discrètement des collants dans le dressing de votre chère et tendre. Ensuite vous pourrez les couper au niveau des chevilles. Dans un troisième temps vous devrez les remplir de bicarbonate de soude pour en faire des petites boules (gaffe au diamètre pour qu’elles rentrent facilement dans les chaussons). Voilà l’affaire est dans le sac.

Après les avoir rincés dans un seau à l’eau claire avec un petit bouchon vinaigre blanc, laissez-les sécher et glisser à l’intérieur les fameuses petites boulettes absorbantes. C’est redoutablement efficace. Fini les mauvaises odeurs.

Il ne vous restera plus qu’à expliquer à votre douce l’origine de la disparition de sa collection de bas Chantal Thomas 😉

Aimer et partager

Notre downwind préféré…

Honfleur / Trouville-sur-mer
C’est notre grand classique ici dans la région de Trouville-Deauville. Un petit downwind de 13 km qui se boucle en 50 minutes quand les conditions de vent et de houle sont réunis. Très pratique au départ car la mise à l’eau à Honfleur se fait près du parking de la plage du Butin (un petit tunnel permet d’arriver à la plage sans avoir à traverser la route à fort trafic en haute saison). Pour l’arrivée en revanche, bien garder en tête que l’été Trouville-sur-mer est une zone rouge pour le stationnement.

Durée de la sortie :
Entre 45 et 60 minutes selon les conditions
Orientation du vent idéale :
Nord-Est
Google map du départ :
Plage du Butin
Google map de l’arrivée :
Plage de Trouville – Northshors surf school
Pour retourner chercher les voitures au départ :
Prévoir environ 20 minutes.

Aimer et partager