Pratique du Stand up Paddle dans différents milieux…

Suite à l’attribution de la délégation du Stand Up Paddle Board, la Fédération Française de Surf a élaboré un tableau permettant d’appréhender les conditions de pratique dans différents milieux (vagues, eau plate et rivière).
Pour toute pratique du SUP, libre ou encadrée (CIRCULAIRE N°DS/DSC1/2011/238 du 21 juin 2011 relative aux modalités d’encadrement contre rémunération du surf debout à la rame (Stand Up Paddle/SUP)), cette réglementation fédérale s’applique.

La pratique du Stand Up Paddle Board a pour but de se déplacer debout sur une planche, sur un plan d’eau ou sur des vagues , une pagaie constituant un moyen d’aide au déplacement et à l’optimisation des trajectoires. L’Arrêté du 28 avril 2014 portant modification de l’arrêté du 23 novembre 1987 relatif à la sécurité des navires (division 240 du règlement annexé) modifie la définition des engins de plage : Il est rappelé que les embarcations propulsées par l’énergie humaine dont la longueur de coque est inférieure à trois mètres cinquante ou qui ne satisfont pas aux conditions d’étanchéité, de stabilité et de flottabilité du point 7 de l’article 240-2.09 sont considérées comme des engins de plage.

Conditions de navigation :
• Pour les SUP rentrant dans la catégorie des engins de plage, la navigation est donc limitée à 300m de la côte.
• Les SUP de plus de 3,50m, c’est à dire les 11’6 et plus, ne sont plus considérés comme des engins de plage. Ils sont donc autorisés à dépasser la
bande des 300m sans aller au delà des 2 milles d’un abri.
• Au delà des 300m, le matériel d’armement et de sécurité basique, adapté aux caractéristiques de l’embarcation, est obligatoire jusqu’à 2 milles
d’un abri.
Conformément à l’article 240-3.07, vous devrez vous équiper de :
- équipement individuel de flottabilité (art.240- 3.12) ou combinaison de protection (art.240-3.13) : un gilet de flottaison ou une
combinaison néoprène.
- un moyen de repérage lumineux (art.240-3.14),
- un dispositif de remorquage : le plug du leash et le leash permettent de remplir cette condition.
• Attention : les SUP gonflables de plus de 3,50m seront autorisés à dépasser les 300m à la seule condition qu’ils soient constitués d’au moins 2
compartiments gonflables. Par conséquent, les SUP qui ne disposent que d’un bouchon de gonflage ne seront pas autorisés à dépasser les 300m.

Vous trouverez ci-dessous les liens du Journal Officiel.
http://www.legifrance.gouv.fr

Aimer et partager